195 pays ont signé à Paris un accord qui protègera mieux la planète! Enfin on l'espère...

Un accord a été signé samedi à Paris par les 195 pays réunis à la COP21.
C'est la première fois qu'un accord mondial sur le climat est adopté!
Le réchauffement climatique doit être limité à 2°C d'ici à 2100 (mais les pays doivent faire des efforts pour viser 1,5 °C).
Pour cela il faudra utiliser davantage d'énergies renouvelables (solaire, éolien...) et moins d'énergies fossiles (charbon, pétrole...).
Les pays devront revoir tous les 5 ans leurs engagements pour essayer de faire mieux...
Dernière chose: les pays riches ont prévu une enveloppe financière pour aider les pays pauvres  à réparer les effets du réchauffement.

Prochain rendez-vous: La COP 22 au Maroc
!



Les Ecolégiens vous souhaitent de bonnes fêtes!

Les résultats de la COP 21: vers un accord?



Ouf!
Les négociateurs de 195 pays ont remis un texte qui servira de base aux discussions des ministres dans les jours à venir. Cette ébauche d'accord pour lutter contre le réchauffement de la planète est censé être conclu à la fin de la semaine à Paris. Cela suscite un vent d'optimisme. Les ministres plancheront sur ce texte de 48 pages pour aboutir à l'adoption d'un pacte universel. Les délégués et ONG ont cependant rappelé l'ampleur de la tâche qui reste à accomplir d'ici le 11 décembre car aucun sujet n'est tranché sur le fond. Par exemple, l'objectif à long terme de limitation du réchauffement de la planète ou le financement de l'aide climatique aux pays du sud...

En attendant de trouver cet accord  miraculeux, beaucoup d'initiatives ont lieu dans différents pays pour interroger les citoyens sur leurs sentiments à propos du réchauffement climatique ce qui va permettre peut-être une prise de conscience collective pour un problème mondial!

 Mais, pour l'instant, rien n'a été encore malheureusement conclu...

Hugo Alquier, Tristan Chefaï, Melyssa Not, Emma roch et L'Indépendant du 6/12/2015

 

La découverte du problème du réchauffement climatique en classe de 5ème


La COP 21 qui vient de débuter à Paris est un événement très important pour la planète, qui concerne chacun d'entre nous. Lorsqu'elle sera terminée, il y aura encore énormément à faire pour limiter le réchauffement climatique.

C'est pour informer et responsabiliser les jeunes générations que le ministère de l’Éducation nationale encourage des initiatives au sein des établissements scolaires.

C'est pourquoi, un projet de débat sur le réchauffement climatique, entre élèves de 5ème, est en cours de préparation, avec la collaboration des professeurs de physique, SVT, géographie et français.

Après avoir fait des recherches personnelles, découvert les impacts du réchauffement sur l'environnement naturel et humain dans le cadre de leurs cours, les élèves prépareront des argumentaires de victimes , de responsables cet état de fait ou de personnes mettant en œuvre des solutions .

Tout ce travail alimentera , en février, deux débats (deux classes ensemble) au cours desquels les différentes parties dialogueront sous la forme d'un jeu de rôle joué par les élèves .

Espérons que cette « mini-COP21 » au collège débouchera sur une réelle prise de conscience du problème et incitera élèves comme adultes à mettre en œuvre des solutions individuelles ou collectives.

Les professeurs porteurs du projet
Mme Canet, Mme Séguy, M. Séguy, Mme Rouquet , Mme Cabrol, Mme Seguin

Premier jour de la COP 21: lundi 30 novembre



C'est après la minute de silence en hommage aux victimes des attentats parisiens du 13 Novembre que le coup d'envoi de la conférence mondiale sur le climat (COP21), qui se tient jusqu'au 11 décembre au Bourget, près de Paris, a été donné hier par François Hollande. Et ce, en présence du secrétaire général des Nation-Unies, Ban Ki-moon et de 150 dirigeants de la planète. Si on constate une volonté politique de tous pour agir, on voit aussi de fortes dissonances entre les pays du Nord et du Sud, tant la question de la responsabilité du dérèglement climatique et des conséquences financières qui en découlent pèse! Qui doit payer? Les pays riches considérés comme les responsables historiques du réchauffement? Les pays émergents, dont la Chine est le premier pollueur mondial? Chacun craint aussi que des mesures écologiques freinent la croissance nationale.

                                                                     Quentin Mikésic d'après L'indépendant du mardi 1 décembre

Cop 21: qu'est-ce que le réchauffement climatique?

Le réchauffement climatique c’est l’augmentation de la température  moyenne à la surface de la planète.
C’est à cause des activités humaines  car les usines et les voitures, par exemple, émettent des gaz à effet de serre. L'augmentation de leur concentration dans l'atmosphère terrestre est l'un des facteurs à l'origine du réchauffement climatique. C’est à cause de cela que la température a augmenté au XXème siècle  de 0,6° ; la progression pourrait atteindre 1,4°C à 5,8° d’ici la fin du XXIème siècle si on ne fait rien.

Mélyssa Not

Ouverture à Paris d'un sommet capital pour le climat.

Une cinquantaine de manifestations ce week end dans le monde a donné le coup d'envoi a l'ouverture de la COP21. Aujourd'hui, le nombre de participants attendus à Paris est de 40 000 personnes dont 10 000 délégués de 195 pays, 14 000 représentants de la société civile et experts, 3 000 journalistes et des milliers de visiteurs. La journée sera rythmée par les discours des chefs d'état dont : François Hollande, Barack Obama, Vladimir Poutine... « Tout le travail de ces 11 jours sera d'arriver à mettre d'accord 195 pays sur un texte précis » a dit Laurent Fabius.

D'ici la fin de la conférence il faudra trouver des solutions pour réduire les émissions à effet de serre par exemple. L'enjeu est de taille car les déreglements déjà constatés (fonte des glaciers, disparition d'espèces...) vont s'accenter si une action ambitieuse n'est pas entreprise au niveau mondial.


Jeremy Gach d'après L'indépendant du 28/11/2015

Pourquoi la COP 21?



La COP sert à chercher des solutions pour limiter le réchauffement climatique engendré par les activités humaines. Il s'agit de parvenir à un accord planétaire pour que la température ne monte pas de plus de 2°C d'ici à la fin du siècle, en limitant notamment les gaz à effet de serre. Les conséquences de ce réchauffement seraient dramatiques: augmentation du niveau de la mer et submersion de terres, multiplication des catastrophes naturelles (tornades, inondations...), production alimentaire menacée (sécheresse...).

Emma Roch

l'ENT académique...
J'y vais !
le blog des Anglicistes...
J'y vais !
le Club Blog du collège...
J'y vais !
le Netvibes du collège...
J'y vais !
le site de l'ONISEP...
J'y vais !
le site de l'Académie...
J'y vais !
Le site Eduscol
J'y vais !
le Conseil Général
J'y vais !
l'Office de Tourisme de l'Aude
J'y vais !